Ò Je pense trop : Comment canaliser ce mental envahissant ß Download by Ð Christel Petitcollin

Ò Je pense trop : Comment canaliser ce mental envahissant ß Download by Ð Christel Petitcollin Livre accessible tout public galement nourri de quelques sources scientifiques Je reste n anmoins sur ma faim car l auteur pr sente des causes et cons quences du mental envahissant c est rassurant de constater qu on est pas tout seul vivre a mais pas comment le g rer J esp re que le livre suivant je pense mieux proposera des pistes Qui Pourrait Penser Qu Tre Intelligent Puisse Faire Souffrir Et Rendre Malheureux Pourtant, Je Re Ois Souvent En Consultation Des Gens Qui Se Plaignent De Trop Penser Ils Disent Que Leur Mental Ne Leur Laisse Aucun R Pit, M Me La Nuit Ils En Ont Marre De Ces Doutes, De Ces Questions, De Cette Conscience Aigu Des Choses, De Leurs Sens Trop D Velopp S Auxquels N Chappe Aucun D Tail Ils Voudraient D Brancher Leur Esprit, Mais Ils Souffrent Surtout De Se Sentir Diff Rents, Incompris Et Bless S Par Le Monde D Aujourd Hui Ils Concluent Souvent Par Je Ne Suis Pas De Cette Plan Te Ce Livre Propose Des Cours De M Canique Et De Pilotage De Ces Cerveaux SurefficientsChristel Petitcollin Est Conseil Et Formatrice En Communication Et D Veloppement Personnel, Conf Renci Re Et Crivain Passionn E De Relations Humaines, Elle Sait Donner Ses Livres Un Ton Simple, Accessible Et Concret Son Pr C Dent Ouvrage Echapper Aux Manipulateurs A Rencontr Un Vif Succ S Aupr S De Ses Lecteurs Je l ai command car mon cerveau n arr te jamais de penser mais je ne me suis pas retrouv dans ce livre qui ne parle que de personnes surrefficientes alors que je ne pense pas l tre du tout Je ne suis pas arriv aller au bout Livre accessible tout public galement nourri de quelques sources scientifiques Je reste n anmoins sur ma faim car l auteur pr sente des causes et cons quences du mental envahissant c est rassurant de constater qu on est pas tout seul vivre a mais pas comment le g rer J esp re que le livre suivant je pense mieux proposera des pistes super difficile lire quand on en souffre soi m me.
Il faut 15 minutes par page tellement on pense plein de trucs super difficile lire quand on en souffre soi m me.
Il faut 15 minutes par page tellement on pense plein de trucs Ce livre m a t recommand par une amie, elle comme moi, ayant t diagnostiqu es HP.
Ce livre me parle, et parlera sans aucun doute la plupart des HP, il est vraiment bien fait, en plusieurs parties, mais suivant toutes le m me fil directeur J ai t captiv e par cette lecture, et je la recommande tous ceux qui, comme l indique le titre pense trop.
Tr s agr able et m me parfois amusant lire, j y suis all e de d couverte en d couverte Je m attendais a un livre un peu moralisante sur le fait de se d tendre et de penser moins, de canaliser, etc Pas du tout c est au contraire une compr hension et une acceptation d un fonctionnement int rieur diff rent Tr s r confortant aussi ensuite des outils pour g re et apprivoiser cette diff rence et donc Celle des autres soi disant normaux Donc je conseille vivement Enfin un livre qui parle vraiment du quotidien d un z bre et qui donne de vraies cl s pour vivre fond ses capacit s Ces mots m ont soulag , redonn de l nergie et m me de l espoir pour mes enfants et moi m me J ai d couvert cette auteure par ce livre qui m a permis de d crypter pourquoi je me sentais si diff rente des autres Cela m a ouvert les yeux sur d autres voix et propose des solutions concr tes pour s adapter notre environnement et mieux comprendre comment l entourage pense.
Je trouve le livre tr s bien crit.
La dose entre les t moignages , leur place dans l ouvrage et les analyses est tr s bonne.
Ayant d j fait beaucoup d introspection, je n ai pas d couvert grand chose n anmoins beaucoup de confirmations et quelques m thodes qui me permettent d tre encore plus l aise , notamment avec les normo pensants.
J ai beaucoup appr ci l aspect bascule entre bienveillance et intransigeance envers les normo pensants Je comprends mieux pourquoi je pouvais me comporter de ces 2 fa ons que je trouve compl tement antinomique.
Donc mes d saccords viennent plut t de la g n ralisation sur l analyse En gros les hyper efficients seraient tous des bisounours et vuln rables aux pervers narcissiques.
Ma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *